résumé de la situation de l'époque

conclusion du chapitre sur le XIII° pp212

in Histoire de Lyon des Origines à nos Jours de PELLETIER, ROSSIAUD, BAYARD,CAYEZ, éd-ELAH

"Au début du XIV°siècle, Lyon semble donc avoir comblé en partie, le retard qu'elle accusait 100 ans plus tôt. La vieille tutelle signeuriale de l'Église vient de craquer, victime autant des ambitions de son puissant voisin le roi de France, que de ses divisions internes et des coups (…) des habitants. Et ceux-ci peuvent avoir l'impression d'avoir enfin obtenu, à travers la concession du consulat, les libertés qu'ils avaient un peu tardé à réclamer. Passablement peuplée, désormais intégrée au royaume capétien, pouvant bientôt toucher les dividendes de sa situation géographique (couloir rhodanien) [+situation politique = installation prochaines de papes en Avignon], la  ville ne manque pas d'atouts.

Mais demeurent aussi les traces d'une certaine frilosité face aux grandes évolutions du temps (…) :

   -le dynamisme économique interne à la ville n'est plus perceptible au début du XIV°,

   -la présence d'un patriciat urbain dont la cohésion forgée et renforcée au cours des luttes pour conquérir les libertés est assez remarquable, [mais p-ê fatigué ou pragmatique],

   -les grandes questions de l'âme et de l'esprit n'ont guère d'écho [alors et] ici (…).

En fin de compte, il y a alors à Lyon des potentialités...(...)"

Michel RUBELLIN

et il n'y a pas d'illustration d'époque !