fin du contexte de l'époque

"Longtemps l'économie lyonnaise est demeurée traditionnelle et, dans son ensemble relativement passive : la ville est trop bien située et, rançon d'une position excellente [carrefours], accueille, consomme et prospère raisonnablement de ses multiples rôles : elle est métropole religieuse, capitale d'un comté petit, mais cohérent, prédatrice des surplus paysans sur un territoire étendu ; point de passage, centre artisanal et commercial, mais aucune de ces fonctions ne l'emporte." Jacques ROSSIAUD pp256

Lyon ne sera jamais capitale nationale.

in Histoire de Lyon des Origines à nos Jours de PELLETIER, ROSSIAUD, BAYARD, CAYEZ -éd ELAH 2007-

cette carte animée donne une idée des fluctuations de frontière à cette époque

carte-guerre-cent-ans