Les Pennons de Lyon en 2012

Satellite

La traditionnelle fête renaissance des Pennons de Lyon s'est tenue cette année le 21 avril.

Tout d'abord quelques mots et données historiques sur l'origine du "pennon". En italien 'il pennone' signifie le drapeau.

"C'est en 1320, à l'initiative du roi Philippe-V le-Long, que l'archevêque de Lyon reconnaît aux citoyens le droit de garder les portes de la ville et d'encadrer la milice armée. Une charte fut alors créée, dite "Charte Sapaudine". Chaque quartier lyonnais est constitué d'une compagnie que l'on appelle 'pennonage' représenté par un drapeau. À l'origine, seuls les chevaliers avaient droit au pennon. Ainsi donc, la milice armée disposait de bannières représentant les quartiers."

En ce qui concerne la fête des Pennons proprement dite, la journée fut compromise par un temps pluvieux et venteux qui nuisit au bon déroulement des animations dans st-Jean. Des activités furent par conséquent annulées ou reportées. On vit tout de même :

-les spectaculaires lanceurs de drapeaux italiens "les Sbandieratori" venus d'Asti, dont on admire la dextérité,

pennons

-les assauts d'escrime dans la cour intérieure du musée Gadagne qui sont des démonstrations avec épée à fine lame par des bretteurs,

-les Condor d'Arles, groupe folklorique de chants et instruments,

-la Compagnie des Pennons de Lyon, qui nous a présentée "l'Entrée Royale de la Reine Éléonore, sœur de Charles-Quint, à Lyon en l'année 1533.

On pouvait également visiter les cours intérieures d'immeubles par les traboules et miraboules (sans débouché).

Chapeau bas aux élégantes dans leurs plus beaux atours renaissance qui font toujours l'admiration du public.

phoca_thumb_l_pe9nons_l

À l'année prochaine, sous un ciel plus clément, peut-être !

le Ferrovipatte de Lyon

pour en savoir plus : voir le Lyon des Gones