Pour ceusses qui ne sont pas de Lyon et alentours, le 8-Décembre, ce sont les Illuminations ici.

•Pas les Illuminations comme dans toutes les zones occidentales et/ou chrétiennes à cette époque, non, les Illuminations à Lyon, c'est plus particulier. Du moins dans la tradition.

•Dans l'actualité du XXI° siècle, c'est maintenant 4 soirs et nuits de spectacles lumineux urbains tout azimut pour des artistes. Du coup les Lyonnais du XX° siècle en perdent un peu leur patois…8-dec cald lumignons recad

Au siècle dernier, depuis l'Après-Guerre, on était habitué à mettre des lumignons dans des verres de couleur à facettes qui scintillaient dans la nuit… (les couleurs restent les mêmes : transparent, jaune, rouge, vert, bleu). Depuis quand ? Personne ne le dit. Pas du début, c'est sûr : fallait-il avoir du verre peu cher ! Alors les verres colorés…

Après avoir fait sa propre installation sur le rebord de ses fenêtres, chaque famille sortait, chaudement habillée, pour faire un tour de son quartier et dans le centre du quartier. On regardait si les bougies tenaient bon ou s'éteignaient, on comptait combien en avaient mis les voisins, ceux qui n'avaient rien installé… Et puis on allait voir les devantures des commerçants qui faisaient montre d'adresse ce soir-là ! C'était leur plus belle vitrine de l'année : ils présentaient leurs plus belles pièces, dans un décor enrichi et lumineux. Les métiers de bouche faisaient des pièces extraordinaires pour l'occasion qui démontraient le savoir-faire du patron et son originalité. On rentrait ravis et on regardait si nos propres bougies avaient tenu le coup. Les bougies duraient longtemps : on allait se coucher en regardant finir de brûler les mèches dans les verres colorés et lumineux.

8-dec st-j cour

De nos jours, les vitrines sont décorés dès novembre pour les fêtes, les éclairages éblouissent toutes les nuits, les pièces uniques sont rares et tout est devenu banal. Autrefois, les décorations des fêtes commençaient seulement à partir du soir du 8-Décembre : c'était le lancement. Et puis jusque dans les années 197… il n'y avait pas de profusion de lumière, d'objets décoratifs qui changent à chaque saison : nouvelle époque. Du coup, les commerçants payaient pour la décoration des rues (un coût plus modeste que depuis les années 199… qui les décourage) et les habitants participaient.

8-dec fete-RE

Depuis les années 198… on assiste à un déclin de la participation individuelle. Beaucoup d'habitants ne sont pas Lyonnais d'origine, ils aiment bien regarder, mais n'investissent pas dans ce qui fait l'originalité de la fête. De nombreux nouveaux immeubles n'ont pas de rebord de fenêtre pour poser les verres, et puis le lendemain, il faut tout ramasser, nettoyer et ranger pour l'an prochain. Et ça beaucoup de Lyonnais renoncent à cette tradition, à cause de cette corvée !

En même temps que la participation traditionnelle déclinait fortement, sont apparus les plans-lumière de la ville. Une nouvelle forme d'illumination, urbaine, discrète, a d'abord été lancée, puis elle est devenue monumentale pour l'émerveillement de tous ; enfin le principe s'est développé à l'étonnement et le ravissement de tous. L'une compensant l'autre en quelque sorte.

8-dec aff•De nos jours nos Illuminations se nomment Fêtes des Lumières, et pour recevoir tous les touristes familiaux, amicaux, inter-régionaux et internationaux qui viennent nous voir dans nos jolis atours, elle dure 4 soirs et nuits. Des artistes transfigurent nos façades, les monuments sont mis en valeur toute l'année… et l'on attend 4 millions de visites : nom d'un gone !

8-dec presq st

➥Alors que vous soyez classiques ou originaux, participez et mettez des lumières chez vous !

8-dec07 jmb cour fenetre nuit 5+14bougies