✪Tout au long de ce blog, vous découvrez ou revoyez des élèments significatifs ou pertinents, des angles orginaux ou attrayants de Bèchevelin ou parfois des horreurs. C'est un peu l'extraordinaire du périmètre…

•Au quotidien, il y a la banalité des rues, des paysages urbains ordinaires, faits de maisons de rien, d'immeubles sans style autre que le vite-fait des années-197… (par exemple), de rues sans plan d'ensemble regroupant des bouts à bouts de vie et de ville qui ne forment pas d'ensemble, qui ne représentent aucun style et qui s'ajoutent les uns au autres sans point commun que d'être là - par hasard - !

GIN st-Pothin imm mod enfil-S egl bugeaudrue Bugeaud vers st-Pothin

GIIS st-A voi vuens-WE bab bataillerue Bataille sur la balme de st-Alban

villurb perrl rize velo chevreulrue Chevreul sur les pentes de Cusset

MV voi bab enfil ocre fresq barbussechemin de Moulin-à-Vent

 

•Dans les quartiers dits anciens, l'utilisation des matériaux (pierres dorées dans certains secteurs, pierres blanches de Montalieu ou de Villebois dans les secteurs modernes), la hauteur des bâtiments ou leur système de construction font office d'homogénéité.

Dans Bèchevelin, rien de tout cela*… Cela fera presque un style de "non-style" !

Cela fera l'objet d'un autre billet, naturellement

 

priest centre vuens-EW imm enfil rostandst-Priest, rue Rostand

st-Fons voi enfil vuens-EW carnotst-Fons, rue Carnot

•D'autres secteurs pourraient aussi être qualifiés de banals, à Lyon, dans l'agglomération ou dans d'autres villes de France, d'Europe, etc… c'est certainement la chose la mieux partagée du monde ou de la Terre. Cela n'est pas une excuse, mais une constatation. Et il serait difficile d'associer le tourisme à ce paysage !

Si vous connaissez des articles ou des livres qui traitent de ce phénomène, merci de les indiquer !

 

*à quelques exceptions déjà citées et illustrées ici même