Ce témoignage retrace les loisirs d'une famille de la rue st.Maurice dans le 8°arrondissement.

•"Nous avons eu un téléviseur en 1957. Nous la regardions le soir."

Au quotidien, il y avait aussi le journal, le Progrès dont la lecture est régulière, automatique, ainsi que les mots croisés. Il y avait l'abonnement à des revues = Historia ou Historama.

Capture_d_e_cran_2013_07_07_a__14    Capture_d_e_cran_2013_07_07_a__14

Albert, le père était instituteur. Il était aussi abonné au Club du Livre.

La mère, Renée, était comptable avec une formation à la Martinière : elle tenait des registres pour le compte du cadastre (travail à domicile).

Le couple avait un abonnement au théâtre des Célestins. Capture_d_e_cran_2013_07_07_a__14

Il faisait des sorties entre amis, s'invitait.

•Il partait chaque année une semaine en tourisme en France ou quelques fois en Italie du nord, couchant à l'hôtel.
La famille passait environ 3 mois d'été en Haute-Loire, dans une location qu'elle prenait à l'année. On y pêchait, allait aux champignons.

 

0001SK

exemple de jeux de boules lyonnaises (collection R.Lanaud bml)

•"Quand Albert fut veuf, et retraité en 1975, un voisin lui proposa alors de jouer aux boules, à la fois pour voir du monde et aussi pour sortir de chez lui… Il jouait à la Lyonnaise, sur un terrain de la rue Rachais en angle avec la Grande-Rue de la Guille. Il avait joué avant, un peu, mais après ce fut passionnément… L'hiver il allait parfois jouer au billard à la Martinière… "

À cette époque, il a pris l'abonnement à France Loisirs : la lecture était donc un loisirs constant et régulier. Il y avait également le Club de la MGEN (Mutuelle Générale de l'Éducation Nationale) où il devait jouer aux cartes.

kt_rh_8_blog_martine

 Une retraite très sociable en somme.

 Vous connaissez des loisirs lyonnais avant les années 196… ? écrivez-nous !