Dans la série des loisirs d'avant 196… dans l'agglomération lyonnaise, voici une autre histoire de vie.

 

•"Marcel & Adrienne habitaient sur le plateau de la Croix-Rousse.

Il était électricien et parcourait toute la ville en transport en commun avec ses outils et son matériel.

Adrienne travaillait à domicile : elle montait des parapluies. Elle allait chercher les montures et le tissu coupé qu'elle cousait avec une grosse machine à coudre.Capture_d_e_cran_2013_07_19_a__19

•Il y avait peu de loisirs. Le mot n'était pas employé. Beaucoup des occupations de passe-temps, comme on disait à l'époque, avait une rentabilité ou du moins une utilité. Les femmes, par exemple, tricotaient : chandails, gilets, chaussettes "à temps perdu"… Elles étaient en fait toujours en activité.

On écoutait la radio, pour la musique, les nouvelles, tous les jours. 

images


En hiver, les enfants jouaient à des jeux de société,

IMG_5505IMG_5507

 

Marcel allait au café jouer aux cartes, vers l'Hôtel-Ville aux Terreaux, enfin, quand il avait fini de travailler… Il allait aussi dans le café de son neveu, un soir par semaine, cours Lafayette.

GIN_rgrh_XIX_pt_lafayet_imm_enfilad_eco_berge

Quelques fois on allait au cinéma du quartier, le Chantecler. home2

 

 

 

 

 

 

•Les 3 mois d'été, la famille était à la campagne, en Ardèche : juillet et septembre chez la grand-mère et, en août, quand Marcel arrivait pour ses congés, dans une location. L'après-midi, parfois on gardait les chèvres et les moutons. L'oncle avait une ferme à côté."

 

•Marcel est mort en 1968 juste à l'âge de la retraite. Son épouse change alors d'activité professionnelle et devient dame de service dans au conservatoire de musique. Elle est décédée à 97 ans en 2010."

☛Si vous avez aussi une histoire de vie sur les loisirs à raconter pour la période précédant 196… : écrivez-nous !