Suite aux crues du 13/31 mai 1856
"art-1 Les constructions en pisé, et en béton de chaux grasse et de mâchefer, dit pisé de mâchefer sont interdites dans toute l'étendue de l'agglomération lyonnaise, y compris la commune de Villeurbanne.
Néanmoins, les constructions rurales, isolées, situées en dehors de l'enceinte fortifiée, pourront être bâties en pisé à partir du plancher du 1°étage, pourvu que cet étage se trouve à 1,50m au moins en contre-haut du niveau qu'ont atteint les eaux pendant la dernière crue. Dans aucun cas, la hauteur des murs en pisé au dessus du 1°étage ne pourra excéder 5m."

suivent les articles -2 -3 -4

le sénateur chargé de l'administration du département du Rhône, Vaïsse.

 

villurb MN imm-trad pise gp pl-MN