✪La Piscine du Rhône a fait l'objet de plusieurs articles et contreverses ce printemps. Elle est devenue au fil des ans, un repère sur le Rhône et dans la ville…

Programmée et réalisée sous l'ère Pradel (Pradel-Béton), la piscine n'est pas en cause ; ce sont ces champignons qui ont surpris, voire déconcertés les Lyonnais.

Œuvre du Label "Architecture du XX°siècle" qui honore toutes les horreurs des années 197…  on doit celle-ci à Audouze-Tabourin (1962/7). Elle entre dans la catégorie urbaine de l'architecture-signal "avec ses gigantesque pilônes qui introduisent une rupture énergique" sur les quais.

d'après Lyon-Guide de Bertin & Clémençon, pp193 éd Arthaud 1986

 

Rh-val GIS fin-XX pisc vuens-SN

 

articles dans la presse

Tribune de Lyon

Lyon-Capitale du 26/06/14, 27/06/14, 16/01/14, 01/07/14,

Lyon-1° du  06/06/14, 26/06/13,

 

•extrait de l'exposition du CAUE de février/mars 2017 au sujet de cet édifice

"Édifié à mème la rive du fleuve et au cœur de la ville, la piscine constituait un équipement de proximité et une illustration singulière de l'architecture des années 196…. Mais ses atouts ont été contrebalancés par un usage exclusivement estival. Les 9 mois d'hivernage annuel ont accéléré son vieillissement et provoqué la baisse régulière de sa fréquentation. À sa démolition, à sa mutilation ou à sa transformation lourdes plusieurs fois envisagées, s'est finalement substitué le projet de sa rénovation complète, la moins onéreuse. Elle permet désormais d'offrir une nouvelle vie toute l'année et sur de longues journées."

IMG_4332