✪Les ponts du Rhône font le lien entre la ville et Bèchevelin, mais aussi avec l'arrière pays. Ils font partie des voies que l'on emprunte… Les ponts font suite ou sont à l'origine des voies que l'on a vues auparavant.

histoire retracée à partir des notes des Archives Municipales de Lyon et du dossier sur les ponts du Rhône de Patrimoine Rhône-Alpes

 

•3°pont de la série, un des plus beaux du Rhône, Lafayette ne commence pas sous ce nom… ni sous la forme qu'on lui connaît.

-6 avril 1826 : pose de la 1°pierre du pont Charles-X par le préfet ; 1° octobre 1828 : ouverture à la circulation, inauguration le 11 novembre 1829.

-6 avril 1829 : dépôt des statuts de la Compagnie des ponts du Rhône (qui réunit les deux compagnies du pont Morand et du pont Charles-X). C'est elle qui perçoit le péage.

"Le pont Lafayette était formé de sept arches en bois reposant sur des piles en maçonnerie fondées sur des pieux de bois enfoncés dans le lit du fleuve. L'ouvrage était long de 214 m et large de 11 m dont 9 de chaussée." Patrimoine Rhône-Alpes

web_Source0

Fonds Sylvestre de la Bibliothèque Municiple de Lyon

 

-19 septembre 1830 : il devient Pont Lafayette, suite à la visite du général à Lyon (Wikipédia) C'était un pont à "9 arches en bois sur des piles de pierres. (…) Il mesurait 293m" écrit J.Pelletier

Il relie les Cordeliers au cours Lafayette sur la RIve-Gauche.

il donne des signes de faiblesse dès les années 1870. En 1884, on constate que les piles penchent de 60 cm vers l´aval. Le pont Morand étant dans le même état, on décide de les reconstruire tous les deux simultanément.

 

•"Au début des années 1880, le premier pont Lafayette en usage depuis 1828 est en mauvais état. On décide de le détruire et de le reconstruire en même temps que le pont Morand. Les deux projets sont adjugés simultanément le 5 mai 1887 pour 5 210 000 F. Ils sont établis par les ingénieurs des Ponts et Chaussées, Tavernier, Girardon et Fabrègue et ne diffèrent que peu. Le marché est attribué à la Compagnie Schneider, du Creusot, qui fournit l´acier laminé et assure le montage. La construction est achevée en 1890."

Patrimoine Rhône-Alpes 

GIN rgrh XIX pt-lafayet stat qu

"Le pont compte trois arches de longueur inégale, 67 m au milieu et 63 m sur les côtés. La travée de rive gauche est passante et franchit le quai et une piste cyclable. L'ouvrage est long de 207 à 218 m selon les sources et large de 20 m. Les arches à poutrelles en acier laminé reposent sur deux piles et deux culées maçonnées en pierre de taille blanche (calcaire). Chaque arche est constituée par huit arcs en acier en forme de caisson à âmes pleines. Les piles oblongues, formant becs, sont surmontées d´un balcon hémisphérique en encorbellement, clos par une balustrade en pierre de taille. La chaussée large de 11 m offre quatre/2 voies de circulation en double sens bordées par de grands trottoirs dotés de pistes cyclables. Les parapets du tablier sont en fonte d'art. Les piles abritent, côté amont et côté aval, au sein de grandes niches, des statues allégoriques du Rhône et de la Saône. L'éclairage électrique se fait par des lampadaires qui ne sont pas d'origine." Patrimoine Rhône-Alpes idem   

-23 octobre 1890 : inauguration du nouveau pont Lafayette. Les statues reproduisent les statues des frères Coustou installées sous le cheval de la place Bellecour. (v. Rues de Lyon)

 

00027c

-3 septembre 1944, "l'arche centrale, est dynamitée, et l'arche centrale est détruite. Le 24 septembre puis le 3 octobre, deux passerelles pour piétons, d'1,80 m de large, sont lancées au-dessus du tablier effondré, sur le côté amont et sur le côté aval," (P-RhA) le pont réouvre en 1946.

 

•Depuis il n'a pas changé, il est seulement entretenu.Rh-Val cord pt-F vuens-EW berge

Quelqu'un veut-il organiser un concours de photo sur les statues des piliers ?

 

*les clichés n/b proviennent des Archives Municipales de Lyon

pour les autres ponts : tapez "ponts" dans le moteur de recherche !

ou reportez vous au message 0 de cette série :-)