✪Les ponts du Rhône font le lien entre la ville et Bèchevelin, mais aussi avec l'arrière pays. Ils font partie des voies que l'on emprunte… Les ponts font suite ou sont à l'origine des voies que l'on a vues auparavant.

histoire retracée à partir des notes des Archives Municipales de Lyon, des Ponts de Lyon de Jean Pelletier et du site du Patrimoine Rhône-Alpes avec son dossier sur les Ponts du Rhône

 

Le Pont de l'Hôpital fait suite au Pont de la Guillotière, dont le péage allait à l'Hôtel-Dieu.

-Il est ouvert à la circulation le 22 janvier 1839. (AML) C'est un pont suspendu avec 8 piliers (J.P.)

"Les câbles, de mauvaise qualité, s'oxydent rapidement et doivent être remplacés dès 1850. En 1871, le pont est limité à trois tonnes de charge, ce qui ne peut suffire au trafic." Patrimoine Rhône-Alpes   

0002XC

 Il relie la place de la République à la Préfecture…

"Il s'agissait d'un pont suspendu, long de 210 m, comportant trois travées. Il était assis sur deux piles oblongues et deux culées. Sa suspension était essentiellement composée de quatre câbles métalliques passant de chaque côté dans des ouvertures pratiquées au sommet des massifs. Le tablier en treillis (en bois et/ou en métal ?), large de 7 m, portait une chaussée à platelage apparemment en bois (chaussée pavée aux entrées). Elle offrait un passage charretier en double sens, encadrée de deux petits trottoirs de 1 m chacun bordés de parapets." Patrimoine Rhône-Alpes idem  

-En 1865 les ponts perdent leur péage (AML)

•Le 1 avril 1912 : ouverture au public du pont provisoire de l'Hôtel-Dieu (pendant la démolition et reconstruction du pont définitif). Le 14 juillet 1918 : inauguration du pont Wilson qui le remplace (AML)  avec un défilé des troupes américaines, anglaises, italiennes et françaises. La plaque actuelle annonce son ouverture à la circulation en 1916.

IMG_9509

 

00027e

C'est un pont "en maçonnerie, avec revêtement de pierres calcaire blanches (…) il reçoit le nom président des U.S.A. Thomas Woodrow Wilson" (J.Pelletier)

"Le pont, de type "Séjourné", est composé de deux ponts jumeaux en pierre de taille (calcaire blanc) de 5,05 m de large chacun. L'espace de 10,8 m entre les deux est recouvert par une dalle en béton armé. L'ouvrage compte quatre arches dont l'ouverture respective est de 45m, 49m, 49m et 45m. La dernière travée - de 19m - côté rive gauche est passante : elle franchit le quai et une piste cyclable. La longueur totale du pont atteint environ 220m. Les piles de section rectangulaire, avec avant et arrière-bec, sont édifiées en pierre de taille. Le tablier est large de 20m. Il porte une chaussée de 11,50m à quatre voies, bordée de trottoirs larges de 4,50m(?). Ces derniers sont limités par des parapets en pierre. Les maçonneries sont agrémentées de sculptures ornementales. L'éclairage électrique s'effectue par des lampadaires qui ne semblent pas être ceux de l'origine." Patrimoine Rhône-Alpes 

 

•Avant la Libération, il est aussi dynamité, "dès le lendemain, un passage provisoire est jeté au-dessus de l'arche, remplacé le 16 septembre par une passerelle pour piétons large de 4 m. Le pont est reconstruit à l´identique en 1948." Patrimoine Rhône-Alpes idem  

0002Dr

 

0002KD

une passerelle piétons est aménagée en aval côté Rive-Gauche

 

-De nos jours, il garde l'aspect qu'il avait à sa construction…

IMG_9508

 

IMG_9505

 

pour en savoir plus allez sur les Rues de Lyon

les clichés n/b sont de la collection des cartes postales anciennes des Archives Municipales de Lyon

 

pour les autres ponts : tapez "ponts" dans le moteur de recherche !

 

ou reportez vous au message 0 de cette série :-)