✪Depuis plusieurs décennies, Halloween a ressuscité la fête païenne de Samhaïn avec des formes de participation variées…

•En voici quelques unes :

-comme à chaque fête nationale, en France, les poubelles, les voitures (des autres tant qu'à faire) brûlent…

dans le Progrès de mercredi 1° novembre 17

Capture d_e_cran 2017-11-04 a_ 12

…comme une espèce de rituel sacrificiel que les bandes de délinquants entreprennent pour marquer l'année.

Notons cependant que dans les cérémonies traditionnelles, les sacrifices se font avec des biens personnels, non ceux des autres… Il s'agit donc bien là de délinquance et non de tradition.

 

 

-mais une autre forme est apparue aussi dans l'espace public, comme dans les fêtes privées ou plutot intérieures (vue la saison).

Capture d_e_cran 2017-11-04 a_ 12

 

dans le Progrès de mercredi 1° novembre 17
On se déguise ; "on" étant aussi bien les enfants, les adolescents, les étudiants, et certains adultes. On quête (enfants et certains ado). On chante des refrains importés qui ont remplacé les chansons de quête européennes.  Cet Hallowe'en a un peu un goût de Carnaval d'automne.  Entre les quêtes/parcours européens et la fête d'Halloween, il y a eu une longue période d'abandon de la fête européenne qui est tombée en désuètude à partir de la II°Guerre-Mondiale apparemment.
Halloween - on écrivait aussi Hallowe'en - est une contraction de All Hallow Even : c'est la veille de la Toussaint (ou All Hallow Eve / Even). (…) Le mot gaëllique est Oíche Shamhna. extrait de Lexicos.
•pour voir les autres fêtes de l'agglomération de ce blog :
tapez fêtes dans le moteur de recherche interne.