✪Notes de la synthèse de Daniel Pagès aux Archives Municipales de Lyon,
dans le cadre des conférences de la Société d'Embellissement et de Sauvegarde de Lyon

Capture d’écran 2018-11-27 à 18

 

•Le problème du logement social se pose avec la constitution de pôles industriels [ou avec l'exode rural vers les villes]. On a vu la cité de Claude Nicolas Ledoux pour la Saline (1771), le Phalanstère de Fourier (1829), la Familistère de Godin (1859?). De nombreuses cités ouvrières avaient été construites en Grande-Bretagne dans les complexes industriels. Dans cette veine là, en France on a construit les corons par exemple, la Combe au Creusot (1826).

•À Lyon, on a connu en 1854/6 la Cité Rambaud de l'abbé Camille Rambaud (1822/1902) détruite Après-Guerre : œuvre de bienfaisance.

GIN rancy XIX foyer-hô bm enfil voltaire

La Société Civile des Logements Économiques rassemble des patrons philanthropes, des industriels et des banquiers : Félix & Laurent Mangini, Eyraud, Gillet par exemple. C'est une société à participation à 4% de revenus l'an. Elle construit de "Petits logements dans la Ville" avec toilettes, 2 chambres et alcove + cuisine dans des immeubles R+4. Les bâtiments sont en béton de mâchefer qui donne des murs isolants (sans problème de rouille comme dans le béton armé) de 40cm de large env., peu coûteux,
Les locataires sont sélectionnés : revenus et solvabilité, caractère et moralité soignés…
Ce sont les logements de la rue Bayard (Lyon-2°) par exemple, de la rue de la Rize et de la rue des Rancy,(Lyon-3°), etc…

Herriot cherche à moderniser sa ville et à la rendre plus salubre. En 1914, est organisée l'Exposition Internationale de la Cité Moderne, mais la guerre reportera les travaux.

Capture d’écran 2018-11-29 à 21

Les initiatives publiques se développent alors avec les Habitations Bon Marché de la rue Quivogne, du triangle Lavoisier/Vivier-Merle, de la rue du Dauphiné, Bossuet, Ravat, le Cité-Jardin de Gerland… États-Unis, Gratte-Ciel.

DVP imm bis deco hbm voi quivogne    GIN PD hbm bis 1925 lavoisier
HBM de la rue Quivogne Derrière les Voûtes de Perrache  // Cité Lavoisier à la Part-Dieu 

GIIN sSc imm-1930 bis enfil dauphine    gerld MF cite-HLM-N ocre effort⊥challemel
HBM de la rue du Dauphiné à Sans-Souci //  Cité-Jardin de Gerland 

GIIS USA E2G citogar imm enfil trav serpol     villurb GC E2G imm enfil barbusse

Les logements n'ont toutefois pas de salle d'eau, [ce qui est considéré comme un luxe], pour rester propre, la municipalité a un programme de bains-douches publics : Fesselles, Vaise, Gerland, Perrache, la Villette.… La piscine Garibaldi est accompagnée de bains-douches tout comme celle des Gratte-Ciel.

VV TASE E2G cite mais-dble

Les initiatives privées perdurent aussi chez les Gillet à la Cité TASE ou à Oullins avec Martin & Moulet. Là aussi il y a des sanitaires collectifs pour la toilette. L'Usine Électrique des Forces Motrices du Rhône a Cusset a aussi des logements ouvriers avec ces petites maisons doubles. La Cité PLM de Perrache faisait partie des logements sociaux.

villurb cusset mais-dble edf bohlen     presq DVP E2G imm hbm charlemg
Cité EdF de Cusset   /   Cité PLM de Derrière les Voûtes de Perrache

*ce compte-rendu est écrit sous réserve des notes prises et complètées
les photo n/b sont des Archives Municipales de Lyon 

 

•pour en savoir plus : voir les billets sur
-la Cité TASE,
-les implantations Gillet, etc…