lieu historique de Béchevelin : Gerland
•L’étymologie du nom n’est pas établie. Elle tourne autour de racines celtique ou germanique ; les Burgondes y seraient-ils aussi pour quelque chose ? Un point a été fait par la Bibliothèque Municipale de Lyon. On pourrait résumé ainsi : un radical ”gerle” signifiant ”ruisseau” s’ajoute au mot germanique ”land”, par contraction, donne gerland. Cela paraît fort plausible, puisque toutes ces terres ne furent jusqu'au XIX°siècle, avant leur assainissement, qu'une série de marécages traversée par les ”mouches” (bras de fleuve isolés), comme le décrit la page d'un blog lyonnais.

•Les lieux étaient parsemés de domaines ou "granges" dont les propriétaires vivaient en Presqu’Île.

IMG_8315


IMG_8195
Il semble que la maison-forte soit peinte par Verdier en 1697, mais la légende du tableau a disparu depuis longtemps…

Elle est indiquée dans le plan du Syndic de 1710  et

dans les plans du XIX° jusqu’à nos jours… IMG_8312

 

•sites proposant un rappel historique
-du passé
-de l’histoire récente :

 

 

•Voici quelques illustrations supplémentaires : 

-actuellement l’on ne voit que gerld MF hist bati parc gerland cette vue de la Maison de Gerland  

GIIS gerld XIX MF hp gp chappet gerld-les archives en fournissent plusieurs anciennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

gerld MF cite-HLM-N ocre effort⊥challemel @

La Cité-Jardin construite sur une partie de l’ancien domaine  témoigne de l’histoire de l’habitat social de la ville, puisqu’elle date de l’Entre-2-Guerres,gerld vuens-N cite-jard 001 (photo du Grand-Lyon)

 

 

 

 

 

 

 

ainsi que le groupe scolairegerld MF ecol-195… bis deco H jaures

 

 

 

 

 

 

 

et l’église des années-193…
gerld MF egli bis deco jaures

Vues d'ensemble de la zone d'avant la I°-G.M.
GIIS gerld XIX hatogar corbas vuens-WE

GIIS gerld XIX cflu pt mche

 

GIIS gerld XIX mche usi PLM cost✪Nouvelle terre d’expansion de Lyon en Rive-Gauche du Rhône, où l’on a installé les fabriques dangereuses ou polluantes au XIX°, Gerland n’entre dans l’urbanisme lyonnais que tardivement et de manière chaotique, mêlant les populations ouvrières d’origine diverse et les styles architecturaux de chaque époque. 

Les immeubles qui mitent l’espace depuis l’Entre-2-Guerres ne donnent aucune unité aux lieux. Et il faut gratter dans l’histoire pour en détecter un intérêt quelconque, peu mis en valeur. Donc tout serait dans l’avenir… l’avenir économique, à dimension scientifique !
 


•actualité :
-Grands-Projets du Grand-Lyon

Comment vivez-vous ce quartier ? quels sont les évènements décisifs ?


(les illustrations noir/blanc sont issues des fonds des Archives ou de la Bibliothèque Municipales de Lyon)