Maud Roy, historienne a présenté ce soir, preuves à l'appui, les Maisons Seigneuriales qui ont structuré la Guillotière et qui ont ainsi jalonné son histoire.

•Tout d'abord une carte de 1796 explique que le Mandement de Bèchevelin a compris, non seulement la Guillotière et Villeurbanne (ce qui a déjà été expliqué dans ce blog), mais qu'il a également Vaulx-Velin, Bron et Vénissieux !

•Contrairement aux autres mandements, celui de Bèchevelin n'a pas de château. IMG_8164

Au départ pour le marquer, il y avait une tour attestée en 1150… mais à la Part-Dieu. Celle que nous connaissons déjà, au bord du Rhône, construite par Jean Bellemains, date de 1180.

 

 

 

 

 

Pour résumer, voici une liste des maisons, elles n'ont pas toutes la même ancienneté, ni la même origine.

Certaines ont pris la succession d'anciennes villas gallo-romaines.

•Il y eut :

-la Part-DieuIMG_8163 (vaste domaine dont la maison se trouvait vers la rue éponyme)

 

 

 

 

-GerlandIMG_8195

 

 

(la Maison des Mères) avec une fiche faite par le quartier

 

 

-Bannière (rue éponyme)

-Champagneux (l'actuel hôpital st-Jean-Dieu)IMG_8167

 

 

-la Motte   IMG_8162 (dans le futur parc Sgt Blandan) et une autre fiche dans la page historique

 

-la Petite-Motte (à Saxe/Gambetta)

-les TournellesIMG_8169 (Monplaisir / Sans-Souci)

 

 

 

 

 

 

 

-la Maison-Forte de Montchat   IMG_8171 (rue du Château)

-la BuireIMG_8173 (rue Rachais ⊥ Garibaldi)

 

 

 

 

 

 

 

 

•Mais aussi des maisons relevées matériellement et élevées au rang seigneurial, tant la pression immobilière et nobilière de l'époque s'y prêtaient :
-la Ferratière

-Corne-de-Cerf (rue M.Flandin)

-Baraban, (rue éponyme)

-le château du Vivier (au nouveau cimetière)

 

•et puis il y avait les granges

-la Grange de la Tête-d'OrIMG_8182

 

 

-Grange-Rouge

 

-Grange-Blanche

 

 

 (extraits de la carte de Mornand de 1710 Bibliothèque Municipale de la Part-Dieu)

En voilà un patrimoine !

Les connaissez-vous ? Quelles sont les maisons encore existantes ?

 

certaines ont déjà fait l'objet d'un billet ici-même !