Période calendaire importante dans toute l'Europe, la Toussaint et son lendemain, mène nombre de personnes aux cimetières.

Cette année, petite visite au cimetière de la Guillotière.

Le cimetière de la Madeleine ferme en 1866. L'ancien cimetière de la Guillotière (1822) était trop étroit pour recevoir les défunts de la Rive-Gauche du Rhône à Lyon.

Il fallait un nouveau cimetière, qui ouvrit en 1859. v Guichet du Savoir

Pour l'histoire des cimetières de Lyon, il faut voir le livre de Dominique Bertin, "Lyon & ses Cimetières".

Inutile de reprendre ce qui a déjà été écrit, la visite consiste à découvrir le lieu.

 

Le site officiel de la ville présente le "nouveau" cimetière de la Guillotière comme suit :

"Créé en 1859, le cimetière de la Guillotière Nouveau recèle de multiples richesses historiques et architecturales.

Il présente dès son entrée des monuments imposants marquant l’importance des familles lyonnaises qui y ont fondé leur sépulture. Si son aspect parait ancien, par rapport à l’entrée du cimetière Boulevard des Tchécoslovaques qui est voisin, plus de 30 ans séparent leur création …

Après le percement de l’avenue Berthelot, la surface acquise par la Ville de Lyon auprès de la Veuve JANIN de Combe-Blanche était spécifique et s’accordait parfaitement au type de plan que Joseph Gay avait imaginé pour le cimetière de Loyasse, à savoir la forme radio-concentrique.

Avec ses 18 hectares, il est le plus grand des cimetières lyonnais et possède tous les équipements funéraires".

Capture d’écran 2016-10-07 à 15

 

On y trouve :
-un terrain commun pour l’attribution de sépultures individuelles gratuites de 5 ans

IMG_3257

-des concessions-terres

IMG_3230

-des caveaux

IMG_3262

-des columbariums (Péristyle, Rochers, Annexe, Mur A25 Bis)

IMG_3235

IMG_3241

IMG_3244

-des jardins cinéraires (caveau urne ou pleine terre)

IMG_3234

-des rosiers crémation

IMG_3232

IMG_3239

-un caveau provisoire
-un ossuaire

 

-Il comprend également un espace appelé « Jardin de la mémoire » qui accueille les familles et les proches des défunts dont les cendres ont été dispersées sur place ou qui souhaitent se recueillir dans un lieu propice au calme et à l’apaisement.

IMG_3242


Afin de permettre à tous de garder une trace des défunts dont la sépulture n’existe pas ou plus, une borne informatique est disponible et fait apparaitre l’identité de tous les défunts dont les cendres ont été dispersées ou dont la sépulture a été reprise.

IMG_3247

 

•Le cimetière est également ponctué de monuments :

-guerre de 1870 et suivantes

IMG_3214

-aux Déportés du Travail de la II°Guerre-Mondiale

IMG_3252

-un monument aux soldats italiens morts dans le 1°conflit mondial

IMG_3254

la suite… demain

 •dans la presse =

-travaux pour l'accueil au cimetière dans le Progrès du 1°novembre 14,

 

 

•autres billets sur ce thème dans ce blog :

-Au Cimetière de la Guille-2 ;

-autres cimetières ;

-crématorium :

-Cimetière International de Lyon ;

-Toussaint et Défunts ;

-coutumes calendaires :