Vous avez vu dans des billets précédents, que Lyon collectionnait les trophées. La municipalité y est très attachée, voire vigilente.

Alors que nous connaissaons des pics de pollution, des masses d'air vicié, des canicules stagnantes, des manques d'eau, la presse complaisante sort un autre tropée :

Lyon-Magazine du 1° août 18 et la même chose dans le Progrès un peu plus tard

Capture d_e_cran 2018-08-15 a_ 11

Capture d_e_cran 2018-08-15 a_ 11
dans le Progrès du lundi 13 août 18

 

Bientôt nous serons tellement sains que nous serons sanctifiés !