•C’est un parc certes, et un quartier. Suivons l'évolution de cette partie de la Rive-Gauche du Rhône...

-c’est vers le repère B du plan de Bouchet 1702 kt rep-B de 1702
-le site a été peint également par Verdier verdier brotto en 1697
-le domaine ou grange est nommé par la carte du Mandement de Bèchevelin de 1734 IMG_8139


-il est énuméré parmi les autres domaines de la Rive-Gauche par Cassini vers 1770 kt cassini fl TO


-le plan de 1847, nous donne une vision de la zone à la mi-XIX°, des digues ré-orientent le fleuve, coupent les lônes, veulent assécher un grand bras du fleuve. La zone est hors les fortifications, il y a des prés, pâturage, bois, oseraie, le tout dessiné et indiqué jusqu’à la limite de Villeurbanne…  IMG_8143

que montre cette photo de 1855 web_BML_01ICO001014cca7e964a885Source0


-le plan de ville de 1863 présente le parc entre les fortifications (à gauche du parc) et la voie de chemin de fer ”Lyon/Bourg” (en bas),

le lac est bien dessiné avec ses irrégularités et ses îles… 1863 kt rh


-une photo aérienne de 1896? montre le parc et le Rhône endigué.

0002UW_2


Les fortifications sont déclassées après la Guerre-1870, mais ne sont démontées que plus tard.

-le plan de 1936 montre, au Sud, le boulevard des Belges installé sur la portion de la Tête-d’Or. Le chemin de fer continue de faire muraille à l’Est.

1936 kt rh villurb002_2

 

•"Tête-d'Or" vient d’une légende de tête ou de masque d’or enterré et retrouvé là… Au XIX° il semble qu’on y est raccroché une histoire christique, avec un miracle dont l’époque était friande…

•C’est un lieu touristique ancien et gratuit, pour les touristes locaux (endogènes) et allogènes très apprécié (avant la mise en place de parcs d’attraction ou animalier dans la région).

Les frères Bühler -Suisses- qui ont déjà réalisé le parc de Rennes et travaillé à celui de Tours prennent modèle sur les parcs anglais, reçoivent commande de celui de Lyon en 1856. Le parc (de 114ha) est fait de pelouses, d’arbres (8 800 arbres dont 36,5 % de résineux , 61,0 %de feuillus, 2,5 % d'essences rares), de buissons, et d’installations comme le jardin botanique qui a repris les collections du Jardin des Plantes des Pentes de la Croix-Rousse implanté au XVIII° déjà. la roseraie, le zoo  (sur 10 ha on trouve 400 animaux répartis en 64 espèces), de serres (1882), d’un vélodrome (1894 ), d’un lac… tout le monde connaît !


-le lac de 16ha est le pendant des bords de Marne ou du Bois de Boulogne à Paris, cartes-postales-photos-Parc-de-la-Tete-d-Or-LYON-69000-8023-20080116-0u8x8j4t2o1w0b3h0g8s

Capture d e cran 2016-01-11 a 13

encadré du Progrès de janvier 2016


-les grandes serres impressionnent depuis 1882 GIN TO XIX serres


-le zoo se fait en plusieurs étapes en 1858 et en 1865 au départ


-la roseraie arrive en 1964 compte de nos jours 30 000 rosiers répartis en 350 variétés


-les grilles de 1902 font merveille, cartes-postales-photos-Entree-du-Parc-de-la-Tete-d-Or-LYON-69003-3828-20070913-6p4c9q8b3y2c6c0j8u0w


-le monument aux Morts de l’entrée ”aux Enfants du Rhône” date de 1887 IN TO XIX voi pl entre-parc pt clair


-les hôtels particuliers s’installent à partir de 188…

IN TO XIX air vuens-EW voi hp turlut XR


-le Palais des Glaces apparaît en 189… / Il devient le Musée Guimet en 1911

IN TO XIX voi pal-G env-EW


-le Palais de la Foire est construit en dur Entre-2-Guerres

GIN TO E2G air foire lac rh

voir aussi la page de wikipedia

(les photo noir/blanc sont issues des fonds des Archives ou de la Bibliothèque Municipales de Lyon, les plans aussi)

 

Et plus sur la Tête-d'Or dans d'autres épisodes !