Après la Grand-Rue de la Guille qui mènait vers l'Italie, l'autre artère historique et importante de la Rive-Gauche du Rhône, la Route de Vienne garde son nom encore, en partie.

Au Moyen-Âge, elle suivait le tracé de la rue Salomon Reinach qui partait de la berge et du pont vraisemblable sur le fleuve. Elle arrivait à la Madeleine et par un coude partait vers le sud.

Seules les cartes de l'époque moderne en témoignent encore.

1607 voiVienne  verdier voiVienne

extrait de carte de 1607                                                                           extrait du tableau de Verdier de 1697

où l'on voit un chemin qui part de la rive                        montrant la route de Vienne depuis la Madeleine (AML)  

et se dirige vers l'Est    (AML)    

                                                                                   

En 1734, on trouve ce schéma de la Rive-Gauche ci-dessous (BML)

kt 1734 mdt-bvl Len gros plan

Le chemin en direction de la berge arrive à la Tour de Bèchevelin 

1734 voi Vienne

Comme en 1786

IMG_3000

Sur la carte de 1835, on voit les premières voies de l'aménagement sud du pont de la Guillotière se faire jour (décret de 1826 -AML-), au milieu desquels, la rue des 3-Pierres est l'ancien tracé. Les forts sont en place. La Route de Vienne est nommée Route Royale n°7 de Paris à Antibes.

IMG_3003

À partir de la construction de la ceinture de forts, la route se fraie un passage entre le fort la-Motte et celui du Colombier, comme le montre la carte de 1847. (BML)

1847 voi vienneles flèches jaunes montrent le tracé historique depuis la berge du fleuve, -transposé- Ici la route de Vienne est nommé route d'Antibes (nouvelle appelation ? variante de l'éditeur ?)

La carte de 1875 montre la rue des 3-Pierres, presque rectiligne dans un quartier orthogonal qui mène jusqu'à la place st-Louis depuis le quai du Rhône

IMG_3001

La carte de 1904 montre l'avenue de l'Université tracé : elle raccorde la Route de Vienne - intitulé Route Nationale n°7 - au Pont des Universités (1882 -AML-)  C'est le tracé actuel.

IMG_2998

 

En fait, c'est la route du sud, qui descend sur Marseille le long de la Vallée du Rhône. Ce qui est remarquable est son caractère rectiligne qui prouve un tracé dans un paysage sans entrave très tôt. Les constructions se sont installées le long, la route n'a pas eu à se frailler une place comme en ville. 

Il existe quelques clichés de l'Entre-2-Guerres : on est en ville !

GIIS E2G vienneYmorlon la Route de Vienne ⊥ Rue Croix-Mathon au carrefour de la rue Fonlupt actuelle en angle aigu vu sud/nord (AML)

Une élégante bâtisse fait l'angle. Le tramway arrive, on ne voit que 2 voitures. La route est pavée "à la parisienne". Des immeubles troublent l'alignement de petites constructions de 2 étages dont on aperçoit les volets des fenêtres. Une colonne Moris annonce les spectacles de la ville. La photographie a été prise en saison froide.

Le même carrefour est différent actuellement.

GIIS PG voi vuens-SN fonlupt⊥vienne

La route de Vienne avant son élargissement, mais à quelle hauteur ? mystère pour l'instant…

GIIS vienne 1941 camion ruralOn sent un côté encore rural, avec la barrière, le camion et la bâtisse certainement en pisé. On note un platane.

Connaissez-vous cette voie ?

la suite de la route de Vienne de nos jours, dans un prochain billet…