Une petite exposition du Conseil en Architecture, Urbanime et Environnement de la Région Auvergne/Rhône-Alpes explique actuellement les différentes possibilités de traiter un édifice, qu'il soit jugé patrimonial ou non. Des exemples de rénovation et de réhabilitation y sont montrés.

IMG_4343

le siège du CAUE quai st-Vincent : une superbe réhabilitation d'un bâtiment historique.

Démolir : si nombre de destruction sont légitimes, certaines font disparaître des édifices témoignant d'un courant social, de la pratique d'un maître d'ouvrage, de l'apparition ou de l'évolution d'un type d'édifice, de l'œuvre d'un créateur, de la mise en œuvre d'une technique, etc…

Entretenir : l'entretien régulier est l'attitude normale vis-à-vis d'un bien immobilier. Cependant, il a souvent un impact négatif sur l'édifice du fait du cumul de petites interventions peu opportunes effectuées au fil des ans.

Reconvertir : changer l'affectation d'une immeuble signifie souvent intervenir de façon lourde sur ses espaces pour les adapter à un nouvel usage. Parfois même de modifier sa volumétrie par adjonctions ou démolitions partielles.

Restituer : cette démarche de type Monuments Historiques consiste à remettre dans leur état initial, supposé ou attesté, l'ensemble des caractéristiques architecturales et décoratives d'un édifice.

Laisser : l'absence d'entretien peut souvent être un état transitoire lié à la préparation raisonnée d'une démolition, d'une rénovation ou d'une reconversion ou le temps nécessaire pour résoudre d'éventuelles questions programmatiques, juridiques ou budgétaires complexes.

Agrandir : l'extension répond à un besoin de surface(s) supplémentaire(s).

Rénover : cette pratique consiste à réparer les outrages du temps ou de l'usage, infligés. Elle s'est accrue au cours des dernières décennies du fait de l'évolution des normes et des exigences environnementales, de l'optimisation du rendement des biens immobiliers.

Déplacer : le démontage et le transport sur un autre site constituent l'ultime recours pour sauver un édifice d'une démolition imminente du fait de pressions liées à de forts enjeux fonciers ou à la décision irrévocable d'un propriétaire peu averti ou friand de nouveauté.

 

*à quelle catégorie se réfèrent les réhabilitations ?

•autres billets de ce blog sur ce thème :

-Rénovation Pharmaceutique ;

-Rénovation / Réhabilitation ;

-Renouveau Garage Citroën ;

-Rénovation Buanderie HCL ;

-Rénovation à la Doua ;