De nombreuses entreprises de rosiéristes existaient à Lyon et dans les environs, et certaines existent encore
Depuis près de 200 ans, Lyon et sa région exercent une influence prépondérante et reconnue dans le monde de la rose. Depuis 5 générations, les familles Ducher, Guillot, Laperrière et Meilland, toujours en activité aux côtés d'autres rosiéristes reconnus, continuent à maintenir cette renommée.

Voici, au fil des semaines, quelques unes des histoires singulières qui ont pour lieu Bèchevelin.

Claude Ducher (1820/74), très jeune, il s'intéresse aux roses et fonde son établissement à la Guillotière en 1845. Il n'a que 25 ans.
Cette même année, il organise dans le cadre de la Société d'Horticulture Pratique du Rhône, fondée un an auparavant, la 1°exposition sous le péristyle du Palais de Arts, dont les roses sont les vedettes.
Un innovateur et un créateur. En 1851, il commercialise sa première obtention 'Mme Ducher' dédiée à sa 2° épouse, passionnée par la création de roses. Il est un des 1° à s'occuper de fécondation artificielle sur les rosiers Thé.
Parmi les plus connus : 'Gloire de Ducher' (1865), 'la Tulipe' (1868), 'Ducher' & 'Rêve d'Or' (1869), 'Melle M.van Hootte' (1871).

Il a obtenu plus de 80 roses, mais décède à 54 ans.

 dans la presse locale : Progrès de juillet 2014

 

IMG_0080_2

•Marie Ducher (1834/81), dite Veuve-Ducher : après la mort de son mari, initiée à l'hybridation, elle poursuit son œuvre et devient une des 1°femmes à diriger un établissement de roses.

"À la mort de son mari, elle a continué la culture des roses, et avait maintenu et développé même la réputation de ce semeur… Il lui fallait énergie et intelligence pour diriger un établissement d'horticulture, pour continuer les fécondations et les semis qui amenèrent cet établissement à une des 1° places. "
Parmi ses créations 'W.A.Richardson' (1878), 'Mme Cécile Brunner' (1881) sont encore dans de nombreux jardins. 

roses_lyonnaises-William_Allen_Richardson 'W.A. Richardson' collection site web Lyon



•Jean Pernet (1832/96), dit Pernet-Père : après des années d'apprentissage chez les plus grands Guillot-Père (1853/55), Portemer-Père, V.Verdier à Paris, Jean Pernet revient à Lyon en 1856 où il se perfectionne chez J.B.Guillot-FIls, puis s'établit à son compte en 1857 à 25 ans.


Dès 1858, il met au commerce sa 1°création 'Melle Bonnaire', puis suivent de nombreuses obtentions dont certaines sont toujours commercialisées : 'Baronne A.Rothschild' (1867), 'Merveille de Lyon' (1882), 'Triomphe des Noisettes' (1887), 'Monsieur Désir' (1888)

Il décède le 31 mars 1896 à Villeurbanne.

 


•Son fils Joseph Pernet (1859/1928), prend le nom de Pernet-Ducher après son mariage avec Marie Ducher en 1882, et acquiert une renommée mondiale.

En 1898, il s'installe route d'Heyrieux dans le 8°arrondissement

Il crée plus d'une centaine de roses dont certaines vont assurer sa réputation mondiale comme 'Mme C.Testout' (1890), 'Soleil d'Or' (1900), & 'Mme Éd.Herriot' (1912).
Cette dernière rose remporte la coupe d'or, organisée par le journal anglais Daily-Mail, assortie d'un prix de 1000£.
À la veille de la I°Guerre-Mondiale, il est un des plus grands rosiéristes lyonnais. De nombreux prix et médailles lui sont décernés tant en France qu'à l'étranger.

La guerre lui ravit ses 2 fils auxquels il attribue 2 roses et il décide de cèder son établissement à son collaborateur Jean Gaujard.

Capture d’écran 2015-05-15 à 12    Capture d’écran 2015-05-15 à 13

 

 

De nombreuses créations de Pernet-Ducher sont toujours commercialisées : 'C.Testout' (1890), 'Beauté Inconstante' (1892), 'Souvenir du Prdt Carnot' (1894), 'Soleil d'Or' (1900), 'Paul Lédé' (1902), 'Château Clos-Vougeot' (1908), 'Lieutenant Chauré' (1909), 'Mme Herriot' (1912), 'Willowmere' (1913), 'Souvenir de Cl.Pernet' (1920),  'Souvenir de G.Pernet' (1921).

roses_lyonnaises-Mme_Edouard_Herriot      roses_lyonnaises-Souvenir_du_President_Carnot

'Mme Herriot', 'Souvenir du Président Carnot'  

'Souvenir de Claudius Pernet' & 'Souvenir de Georges Pernet'    collection site web Lyon

roses_lyonnaises-Souvenir_de_Claudius_Pernet     roses_lyonnaises-Souvenir_de_Georges_Pernet

     extrait de l'exposition Terres de Roses à l'Orangerie de la Tête-d'Or du 3 avril au 5 juillet 2015

•De nos jours le nom de Ducher se perpétue dans les roses, avec :

-Fabien Ducher dans la Loire, et ses rosiers disponibles :

IMG_0401

Viniciacum de 2008 à la Roseraie internationale du Parc de la Tête-d'Or

 

Mais reste aussi le nom de Gaujard

IMG_0415

un rosier Gaujard (nom perdu momentanément) à la roseraie de la Tête-d'Or

IMG_0416

 

initiative locale à Vénissieux

 

*d'autres rosiéristes dans les prochaines semaines… abonnez-vous !

 

*autres rosiéristes en Bèchevelin : -Plantier
-les Guillot,
-Lacharme,
-les Schwartz,
-Levet / Bernaix / Dubreuil,

*les implantations de rosiéristes

*programme du Festival des Roses 2015 à Lyon

*les associations rosiéristes